Vos commentaires

  1. Haha j’ai toujours été moyennement convaincu aussi. « Problème » de longue date pour lequel j’ai multiplié les solutions mises en oeuvre (fervent lecteur de Christophe Carrio et kinésithérapeute). En réalité je n’arrive pas vraiment à comprendre ce qui limite mon extension lombaire. Et il n’y a qu’au soulevé de terre que j’ai ce souci. Je me dis qu’il s’agit soit d’une faiblesse chronique installée depuis longtemps des érecteurs du rachis lombaires, soit d’une structure osseuse particulière des vertèbres, du bassin et des têtes fémorales, d’une conséquence de ma morpho anatomie qui reste à définir, soit d’un manque de souplesse des ischios jambiers (bien que j’arrive quasiment à réaliser un grand écart facial).
    Je ne demande pas mieux que ton avis et celui de la communauté ainsi que les solutions que tu aurais à apporter. 🙂

Laisser un commentaire